Vaincre sa timide au travail

S’il est parfois contraignant d’être timide dans la vie quotidienne, cela peut tourner au cauchemar dans la sphère professionnelle. Selon le métier que vous exercez, votre timidité peut être soumise à rude épreuve, et même se renforcer. C’est pourquoi, il est important de choisir un espace où vous irez naturellement à l’encontre de ce petit handicap.

Et si vous choisissiez des métiers du service à la personne ?

Certains jobs sont naturellement déconseillés aux personnes timides, comme tout ce qui a trait à la sphère commerciale, par exemple. Par contre, en évoluant dans les métiers du service à la personne, vous serez amené à travailler sur votre timidité sans même vous en apercevoir.
L’empathie et le sens des responsabilités sont de précieux alliés pour dépasser les frontières que l’embarras vous impose.
Par exemple, dans le secteur du service à la personne, que vous soyez en contact avec des personnes âgées, des personnes handicapées ou encore des enfants, vous vous devrez d’être présent à l’instant et de vous montrer à l’écoute.
Si votre timidité était un frein tel que vous n’envisagez pas de travailler avec des humains, tournez-vous vers la garde d’animaux. Le dogsitting est l’un des métiers urbains de services à la personne qui a le vent en poupe.

Dans les autres secteurs, vous aurez quotidiennement à faire preuve de bienveillance et de vigilance. Petit à petit, vous constaterez que les personnes pour lesquelles vous travaillez se portent mieux grâce à vous. Peu importe que vous soyez bavard au premier abord, vos employeurs ont besoin d’une personne fiable et ponctuelle. C’est au contact régulier, voir quotidien, des personnes en difficulté que vous constaterez une nette évolution de votre timidité. Vous prendrez même de plus en plus confiance en vous et pourrez l’oublier !